Description

Le terrain est situé dans la ZAC ACTIPOLE Rhône-Bugey, sur la commune de VIRIGNIN.
Nous avons réalisé ce projet pour y installer un laboratoire de prothèse dentaire et les bureaux de notre agence d’Architecture.
La sobriété énergétique du bâtiment a été prioritairement étudiée pour le choix des techniques constructives utilisées. Sa vocation environnementale est en phase avec la transition nécessaire qui devra être appliquée aux futurs bâtiments pour répondre aux enjeux du développement durable. Mais le projet va au-delà des seules obligations environnementales (Re2020). La performance passive du bâtiment a été visée. Avec une conception bioclimatique, les locaux nécessitent très peu d’énergie pour garder une température agréable.
Le bâtiment projeté a une volumétrie et une orientation permettant de bénéficier au maximum des apports solaires. La plus grande façade se tourne vers le sud profitant du soleil entrant en hiver. En été, des casquettes en ossature bois protégeront des rayons solaires.
Le projet prend place au sud de la parcelle, libérant ainsi le terrain nord-est pour le stationnement. Cette position a également l’avantage de permettre au bâtiment d’être visible de la route de Lyon.
La circulation sur le lot se fait par une entrée depuis l’angle sud-est, déjà amorcée par l’aménagement existant, vers une sortie au nord-ouest, débouchant sur une nouvelle voie traversant la ZAC.
Cette circulation à sens unique diminue l’emprise étanche bitumée. Les emplacements de stationnement nécessaires au fonctionnement de l’activité du bâtiment prendront place le long de cette circulation interne, contre les limites du lot. Ils seront en gravier et pavés enherbés afin de conserver un aspect naturel lorsque les locaux seront inoccupés ; et afin de permettre une infiltration des eaux pluviales.
Le projet recevra les deux activités professionnelles (un laboratoire dentaire et une agence d’architecture) de façon indépendante. Il prévoit donc deux espaces de stationnement clos et couverts au nord du bâtiment pour chacune des activités.
– Le laboratoire occupera la partie du RDC à l’ouest du bâtiment. Il sera accessible par la façade nord et se compose principalement de 2 grands espaces :
o Le premier, au nord-ouest du bâtiment, sera une chaîne de réalisation avec toutes les machines nécessaires à l’activité
o Le second, au sud-ouest, profitant de la grande façade vitrée, sera une salle d’assemblage lumineuse.
– L’agence d’architecture occupera l’angle sud-est du bâtiment. Étant amenée à convoquer régulièrement des clients ou des artisans, cette position stratégique permettra de bénéficier d’une entrée bien exposée. Le RDC, avec notamment la salle de réunion, sera accessible au public ; alors que l’étage sera réservé et aménagé pour les bureaux.

La partie basse du bâtiment sera en douglas flammé par une technique « Shou Sugi Ban », une méthode ancestrale japonaise pour renforcer sa stabilité dimensionnelle grâce à la couche de carbone créée en surface. Le niveau supérieur sera en bardage à joints debout en façade en aluminium inoxydable prélaqué.
L’opération se veut exemplaire sur l’efficacité énergétique, la construction en ossature bois permet de réduire l’émission des gaz à effet de serre.
Le potentiel de récupération de chaleur fatale dont dispose le laboratoire dentaire avec les fours de cuisson, contribuera au besoin de chaleur lors des saisons hivernales.
Les baies orientées plein Sud permettront de capter l’énergie solaire et seront protégées l’été par les casquettes, afin d’éviter les inconforts. La façade sud aura le double avantage d’être exposée plein sud et d’être visible du domaine public ou la circulation est importante. Elle sera donc largement vitrée notamment au RDC par un mur-rideau, toute hauteur pour la partie agence et semi-hauteur pour la partie laboratoire. Les ouvertures de l’étage seront, quant à elles, rythmées par la trame des joints-debout.
Les menuiseries en triple vitrage seront en bois et aluminium extérieur.
La toiture sera à un pan avec une pente à 5% et végétalisée pour la rétention d’eau et limiter les îlots de chaleur.
Un système d’aspiration centrale des postes de travails du laboratoire permettra de filtrer l’air et de le réinsuffler par un bouclage.
L’air neuf arrivera via deux puits canadiens pour profiter de l’inertie du sol extérieur, l’air circulera ensuite par des ventilations doubles flux avec capteur de CO² et de CoV.
Le dallage désolidarisé et la chape de l’étage aideront à lisser les températures et à emmagasiner de l’énergie.
Des capteurs solaires photovoltaïques permettront d’alimenter le bâtiment et la recharge des véhicules électriques.
L’eau sera captée pour une utilisation dans les sanitaires…

Maîtrise d’œuvre et économie : .G ARCHITECTURE
Maîtrise d’ouvrage : privé/publique
Début de l’étude le 19.10.2019
PC accordé le 14.05.2021
Ouverture de chantier le 24.09.2021
Livraison prévue le 30.05.2022
Mission : ESQ + APS + APD + PRO + ACT + VISA + DET + AOR
Surface utile : 233 m²
Montant des travaux (HT) : 465 296 €
Montant des travaux hors d’eau/ hors d’air /hors terrassement (HT) : 259 936 €
Enveloppe globale de l’opération (ttc) : 649 790 €

Photos: ©Yoann GERBOUD et ©Jérôme PRUNIAUX